J’ai rencontré mon ennemi : le TDAH

Il était mon ennemi...je m'en ferai un ami

Crédit photo : Rich Dahlgren
Ben oui, moi aussi je fais partie des adultes qui ont vécu avec  le TDAH et qui n’étaient pas au courant. Enfin! Je dis bien, enfin car je suis libérée d’un énorme poids qui  a toujours pesé sur ma vie. Le mal de vivre m’a toujours suivi tel qu’un faucheur. Je n’ai jamais été attaché à la vie, même que prise souvent de grandes tristesses, j’ai voulu mourir. D’ailleurs je parle d’un épisode de détresse dans l’article : cette nuit-là, j’ai dansé avec le diable!



Je prends un médicament qui a apporté un changement. Mais attention, j’ai du travail à faire de mon côté. Cette partie n’est pas facile pour moi, car je suis une adepte de la procrastination. Toujours plus facile de remettre à demain. Et demain, je n’aurai peut-être pas le temps, car je vais être occupée à mes multiples tâches. J’en ai toujours plus que je suis capable d’en faire. 

Crédit photo : Glenn Carstens-Peters

« Fais-toi des listes» me diras-tu. Hahaha! Des listes! Mais je suis la Reine dans la création de listes. Et devinez ce que j’en fais? Je les oublie sur la table que je vais faire l’épicerie ou je l’ai dans ma sacoche, mais je ne pense pas la sortir. J’en ai une sur mon frigidaire, je ne la regarde pas. Elles sont longues mes listes, et je ne les termine pas. Car je veux trop en faire. Alors je commence souvent un projet ou une tâche et je ne vais pas jusqu’au bout.



Bon alors assez, c’est assez.  Dès aujourd’hui, je me prends en main et j’améliore mon quotidien. Je suis certaine que je peux vivre avec ce problème neurologique, qui soit dit en passant est héréditaire. Je suis certaine que je peux en faire un ami, de toute manière il va me suivre jusqu’à ma mort. Alors, vaut mieux l’garder sur mon bord!

Je te reviendrai sous peu avec la suite de ma grande amitié avec le TDAH. Je me suis justement inscrite à une clinique privée pour avoir plus d’informations sur ce nouvel ami. Pour l’instant, je vous partage deux articles parus dans le Devoir. 

Si tu veux m'écrire, tu cliques ici

Bonne lecture et à bientôt!


Commentaires

Articles les plus consultés