Articles

Affichage des articles du août, 2012

Cette nuit-là, j'ai dansé avec le diable

Image
08-01-2010, huile, 24 x 30 Tous droits réservés, Johanne Siminaro

11 octobre 2009 « Il m’a dit que j’étais rendue laide » Que je ne serais jamais capable de vivre en couple, qu’il n’était pas heureux. Il venait de m’enfoncer le couteau bien profond au cœur. Il y avait déjà plusieurs mois qu’il m’avait poignardé, il ne faisait que tourner un peu le couteau pour me faire souffrir à petite dose. Sans trop que cela ne paraisse qu’il tenait l’arme dans ses mains. Il ne fallait surtout pas que les gens de notre entourage s’en rendent compte. Encore moins sa famille, là où il était un si bon gars. Devant eux, tout allait bien, son arme restait en place sans bouger, mais prête à s’enfoncer un peu plus dès que nous serions seuls. Ce jour-là, son arme venait de me faire éclater le cœur. Les larmes inondaient mes yeux et mes joues. L’air ne se rendait plus à mes poumons. De peine et de misère, je me levai et me dirigeai à ma voiture. Il m’a retenu, pris dans ses bras pour me consoler, j’imagine. Je…