Désenvoûtement

 2013, huile, 24 x 30
Tous droits réservés: Johanne Siminaro, Lavaltrie, 2013


Cette toile est la suite de « Cette nuit-là j'ai dansé avec le diable » . Plus de deux ans ont passé avant que je sois capable de guérir cette blessure. Il reste quand même une cicatrice pour me rappeler, la douleur. Cette marque je l'interprète plutôt comme un signe d'amour, oui l'amour que je dois me redonner. Elle me fera toujours penser que malgré tout, la douleur nous fait grandir. Ces expériences qui nous frappent ont leur raison d'être. 

Doucement j'ai fait ressortir le grand coeur qu'on voit à peine sur la première émergence, j'ai eu plaisir à y ajouter du rouge vif. Il prend presque tout l'espace, c'est le mien, mon coeur. Et la cicatrice, en forme de coeur aussi vient renforcir le message. Les couleurs vives représentent la joie qui circule dans mes veines.

L'envie d'ouvrir mon coeur à nouveau se fait sentir. Le bleu ajouté au couteau symbolise l'amour,  que je cherche en vain depuis tant d'année.

Travailler avec l'émergence me permet de reprendre certaines toiles qui ont été créés avec des émotions négatives. En les retouchant, je les flatte avec les couleurs, je les guéri. 

L'art est aussi puissant que ça !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

As-tu pris le temps aujourd'hui?

Mes 3 livres préférés sur la créativité