Marie-Linda


07-12-2010, huile, 24 x 30
Johanne Siminaro, 2010

Suite à l'annonce du suicide d'une de mes amies artistes j'ai peint cette oeuvre pour me libérer de la colère qui m'habitait. Elle était un ange descendue sur terre, douce, généreuse, pacifique, elle adorait ses enfants. Elle avait aussi malheureusement ce mal de vivre qui touche tellement de gens. La bipolarité l'a emporté. Je me suis défoulée sur cette toile avec force et rigueur. Des jets de peinture se sont retrouvés sur les murs, le plancher et à jamais mon divan restera marqué. J'ai travaillé avec deux spatules à la fois, tant j'avais de peine à exprimer. Marie-Linda tu resteras à jamais dans mon coeur.

Commentaires

  1. Vraiment superbement exprimée ton émotion sur cette toile Johanne.

    Puisque la mort vole l'amitié, nourissons notre espoir de poésie, de peinture, de sculpture et de plus d'amour encore !

    François Drolet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci François pour ce partage, toi qui a aussi le don des mots. Je nourris le souvenir avec Amour. La mort est une renaissance. Un grand calme m'a habité après l'exécution de la toile. Marie-Linda m'a réconforté.
      Au plaisir !!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

As-tu pris le temps aujourd'hui?

Mes 3 livres préférés sur la créativité