Sable au soleil, je m'effondre

Œuvre no 3

En art lorsqu'on travaille avec des nouveaux matériaux on se cogne le nez souvent avant  d'ouvrir la bonne porte. Cette fois-ci je me suis retrouvée face au sable et au soleil. Donc cette sculpture que je voulais appeler: La mariée de la plage, n'est qu'une esquisse. Le temps a joué contre mon talent. Je me suis sentie bien novice sous cette astre chaud dont j'implore, à tout les jours, de m'énergiser de ses rayons.

Au début, le sable semblait juste parfait pour que je monte mon personnage, mais plus le temps avançait, je devais courir sur le bord de la mer chercher du sable plus mouillé. 



Je reviens et Oups! Elle a perdu un bras, à un autre retour elle a perdu ses seins. 



Que faire, je veux tout de même expérimenter la matière. Ce n'est pas comme l'argile, ici sur la plage du Pacifique à Esterillos Este c' est du sable volcanique.  Alors, je lâche prise et décide de m'amuser en acceptant ce qui va arriver. De toute façon ne suis-je pas en vacances, moi là?

Je vous partage quand même, quelques photos, de mon essai.

Soyez indulgent. à suivre...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

As-tu pris le temps aujourd'hui?

Mes 3 livres préférés sur la créativité